Réussir sur internet grâce au E-commerce, comment faire ?

0
165

Bienvenue à l’ère du digital ! Une ère qui voit naître des milliers d’entreprises chaque jour. Cette évolution des choses avec l’arrivée d’internet nous est d’une certaine manière bénéfique. Cependant, toute bonne avancée ayant un revers, il n’est plus un secret pour personne que pour réussir, il faut avoir un « truc» de plus que la concurrence. De quoi peut-il bien s’agir ? : des compétences. Par chance, pour les acquérir, nous avons à portée de clic, internet (la plus grande université au monde). Alors, pourquoi se former et où trouver la meilleure formation ? La réponse dans l’article.

Le e-commerce, parlons-en.

Avez-vous déjà entendu parler du e-commerce ? Sinon, il s’agit tout simplement du « commerce électronique » qui se fait via internet. Le principe est simple. Vous vendez un produit ou un service depuis chez vous, mais avez besoin d’une boutique pour permettre aux internautes d’acheter vos produits et/ou services sans pour autant se déplacer. Devez-vous lancer dans le e-commerce ? Avec la grande évolution des technologies, ce système de commerce se voit de jour en jour grandi jusqu’à avoir aujourd’hui plusieurs branches.

Les branches du e-commerce

Il existe plusieurs classifications, mais intéressons-nous à la plus simple à assimiler. Nous avons donc :

  • Les boutiques en ligne (avec ses propres produits) ;
  • L’affiliation ;
  • Le dropshipping ;
  • La marketplace ;
  • Les services ;
  • L’adhésion.

Les boutiques en ligne

Il s’agit de mettre en avant des produits que l’on fabrique soi-même et que l’on voudrait commercialiser à travers le monde via internet.

L’affiliation

Ici, non seulement vous ne disposez pas du produit, mais en plus, vos clients seront redirigés vers le vendeur. Vous vous contenterez de gagner des commissions sur les ventes effectuées. Et sur ce terrain, le roi des affiliations reste le géant du commerce Amazon.

Le dropshipping

Contrairement à l’affiliation, vous ne disposez pas du produit avec le dropshipping, mais c’est à votre niveau que sera payée la facture. Ce que vous avez à faire, c’est contacter le fournisseur d’un produit qui se vend, faire la promotion de ce produit sur votre site comme si vous l’avez produit, tout en mettant le prix de vente que vous aurez fixé. Une fois la commande effectuée, vous n’aurez qu’à envoyer les informations du client au fournisseur qui se chargera de livrer le produit. C’est une méthode simple et efficace pour se faire de l’argent en ligne mais attention, il faut néanmoins en apprendre les principes de base.

La marketplace

Il s’agit d’un centre commercial virtuel qui regroupe plusieurs boutiques spécialisées dans différents domaines. Une market place permet à des milliers voire des millions de produits et services d’aller à la rencontre de potentiels vendeurs ou acheteurs. Pour exemple, Alibaba, un autre géant du e-commerce, regroupe des milliers de vendeurs à travers le monde.

Les services

Comme dit plus haut, le e-commerce n’aide pas seulement à vendre des produits, il peut aussi servir à vendre des services. Par exemple, vous avez envie de faire une remise en forme et cherchez l’aide d’un coach sportif. Grâce à sa boutique, vous pourrez profiter d’un suivi et, pourquoi pas, acheter certains équipements de fitness.

L’adhésion

Ici, l’objectif est d’avoir une rentrée d’argent tous les mois. En gros, en souscrivant, l’utilisateur pourra bénéficier d’un certain nombre de packs à des fréquences prédéfinies. Cependant, il faut du temps pour le mettre en place et savoir vendre votre marque au risque de faire faillite. Ce qui est monnaie courante.

Toutefois, cela ne reste pas du tout une fin en soi. Parce que vous pouvez aller plus loin et accroître vos capacités de ventes grâce au e-business.

Le e-business, qu’est-ce que c’est ?

Si l’on peut être tenté de dire qu’il s’agit là encore du e-commerce, il n’en est rien. Si le e-commerce se limite à l’achat et à la vente entre le vendeur et le client, le e-business quant à lui est axé sur l’étude et la mise en place d’une stratégie de vente qui gagne.

Pour y arriver, le « e-businessman » va devoir jouer sur ces connaissances en :

  • Webmarketing ;
  • Publicité en ligne ;
  • Référencement naturel ou payant ;
  • les influenceurs.

Voici donc ce que veulent dire tous ces termes.

Le webmarketing

Inspiré du marketing traditionnel, le webmarketing a pour but de mettre en place des stratégies de communication et de vente en vue de créer un grand trafic sur un site ou dans notre cas, une boutique. C’est une discipline un peu complexe à assimiler à moins d’avoir reçu une formation dans le domaine.

La publicité en ligne

« Lorsqu’un service vous est offert gratuitement, c’est vous le produit »

Cette situation illustre au mieux la publicité en ligne. En effet, le e-businessman va se servir des informations recueillies sur les utilisateurs des différents réseaux sociaux (Facebook, Instagram et plus récemment Snapchat pour cibler les potentiels utilisateurs de ses services et les pousser à l’achat. Astucieux, vous ne trouvez pas ?

Le référencement naturel et/ou payant

Ici, interviennent les moteurs de recherche [Google et Ebay en l’occurrence]. Grâce à eux, les utilisateurs pourront tomber sur vos produits et services directement dans leur timelines. Il existe la méthode de référencement payante qui vous met en tête de liste lorsqu’une recherche est effectuée autour de votre thématique, mais qui revient cher. Mais, il y existe aussi la méthode gratuite ou naturelle dont vous pourrez profiter après avoir bien pratiqué le SEO. Le référencement naturel est certes moins couteux, mais nécessite d’y consacrer beaucoup de temps.

Les influenceurs

Les influenceurs sont des personnes assez connues et qui disposent d’une grande communauté qui va constituer la cible pour le e-businessman. Parmi les influenceurs les plus connus, nous pouvons citer la célèbre Kim Kardashian. L’avantage ici, c’est que l’on profite d’une fan-base pour se faire un maximum d’argent, même si cela a des coûts et pas des moindres.

Vous trouvez ces informations trop compliquées ? Si oui, alors nous avons une bonne nouvelle pour vous : il est possible de vous faire former.

Comment se former au e-commerce ?

Ça y est, vous avez votre site de e-commerce en ligne et une équipe pour vous accompagner, mais n’arrivez toujours pas à faire des ventes. Vous voyez votre argent partir en fumée et craignez de devoir fermer les portes. Ou tout simplement, vous voulez vous lancer dans le e-commerce, mais désirez acquérir les meilleures bases, alors nous avons ce qu’il vous faut.

Tout d’abord, nous vous demandons de vous calmer et d’inspirer un grand coup. Ensuite, sachez que ne pas réussir sur internet n’est pas totalement de votre faute. Vous n’avez juste pas eu les bonnes bases.

Ecommerce Académie Pro

Pour remédier à cela, découvrez sur http://www.growthacking.fr/avis-pro-dropshipping-ebay-ecommerce-academie/ la formation en ligne grâce à laquelle vous découvrirez :

  • les Tips pour vous lancer facilement dans le e-commerce grâce à Ebay;
  • les meilleures stratégies pour trouver vos meilleurs produits, et les propulser grâce à la célèbre plateforme d’enchère / achat direct ;
  • la mise en place de votre boutique en quelques clics sur ebay et sa gestion de A à Z ;
  • tout ce qu’il vous faut pour devenir un vrai e-businessman à travers le dropshipping qui est la méthode du moment.

Si nous vous en parlons, c’est parce qu’elle est plébiscitée par de nombreux utilisateurs ayant suivi la formation et qui réussissent aujourd’hui à se faire des revenus importants à travers le dropshipping.

En conclusion

Le e-commerce à de beaux jours devant lui et non, il n’est pas mort comme vous pouvez l’entendre un peu partout. Oui, il est vrai que réussir sur internet n’est pas chose aisée. Cependant, si vous faites les bons choix et mettez votre motivation et celle de votre équipe à profit, vous pourrez comme de milliers d’entrepreneurs à travers le monde réussir à tirer votre épingle du jeu et avoir des revenus conséquents.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here