Faire une demande Esta ou Visa pour voyager aux USA ?

0
225

Un passeport en cours de validité ne suffit pas pour pouvoir embarquer à destination des USA. Pour y voyager, vous devez présenter un visa ou un ESTA. Si ces deux documents autorisent l’accès aux États-Unis, ils ne s’obtiennent pas de la même manière et ne confèrent pas des droits identiques à leurs détenteurs. Avant donc d’effectuer la demande de l’un ou de l’autre de ces pièces, vous devez pouvoir les distinguer. Ensuite, assurez-vous de votre éligibilité, car tout le monde ne peut pas obtenir un visa ou un ESTA pour le pays de l’Oncle SAM. Les motifs de votre périple pourront aussi vous guider.

La différence entre le visa et l’ESTA

Ces deux documents ont pour seul point commun de vous autoriser l’accès et le séjour aux USA. L’ESTA représente un acte électronique qui autorise une personne donnée à pouvoir voyager pour les USA. Il reste obligatoire pour les voyageurs d’affaires ou touristes qui souhaitent effectuer un séjour sur le territoire américain ou qui transitent par ce pays. Il constitue un élément important du dispositif américain qui gère la présélection des voyageurs aux USA et la supervision de leur entrée sur ce territoire. L’ESTA apparaît comme une alternative intéressante au visa d’entrée classique. Chaque voyageur y compris les enfants en bas âge doit obtenir individuellement leur ESTA avant l’embarquement. Vous pouvez voyager aux USA autant de fois que vous le désirez avec votre ESTA pendant la période de sa validité. Toutefois, vous ne pourrez résider dans le pays de l’Oncle Sam que pendant 90 jours consécutifs au maximum au risque de vous faire épingler par les services de l’immigration. Néanmoins, vous avez la possibilité d’effectuer plusieurs brefs séjours dont le cumul ne doit pas excéder 180 jours dans une année. L’ESTA s’obtient en 72 heures au maximum si vous êtes éligible. Sa demande s’opère en ligne et il reste valable pendant deux ans.

Quant au visa, il s’impose lorsque vous vous rendez aux USA pour travailler ou pour étudier. Vous y recourez également si vous ne remplissez pas les conditions pour obtenir un ESTA. Pour vous faire délivrer un visa, vous devez obligatoirement aller dans une ambassade ou au consulat américain le plus proche. La requête de visa intervient au minimum 2 mois avant le voyage.

Les conditions pour obtenir un ESTA

Pour obtenir cette autorisation électronique, vous remplissez préalablement un formulaire qui permet de vérifier votre éligibilité. En effet, tout le monde ne peut embarquer pour les USA. Vous devez répondre à un certain nombre de critères administratifs. Par ailleurs, certaines conditions intrinsèques à votre personne sont prises en compte.

Les conditions administratives

Elles tiennent notamment compte de votre pays, de la compagnie aérienne ou maritime retenue pour votre voyage. De plus, l’administration américaine considère la durée de votre séjour ainsi que le mobile de votre déplacement aux USA.

L’ESTA se délivre uniquement aux ressortissants des pays qui ont signé une convention avec les États-Unis dans le cadre d’un accord bilatéral. Environ 38 pays profitent de cette exemption de visa. Vous y comptez 22 nations de l’Union européenne, dont la France, l’Espagne, le Portugal, l’Allemagne, etc. Vous retrouvez la liste complète de ces pays sur le site officiel du gouvernement américain.

Par ailleurs, la législation américaine interdit désormais aux ressortissants de l’Iran, l’Irak, la Syrie et le Soudan d’accéder au territoire des États-Unis. Cette restriction touche également ceux qui ont résidé dans l’un de ces pays depuis 2011.

De plus, retenez une compagnie aérienne et maritime répertoriée par l’administration américaine pour votre périple en direction du pays de l’Oncle Sam. Par ailleurs, la durée de votre séjour ne doit pas excéder 90 jours consécutifs. Gardez aussi à l’esprit que vous ne pouvez solliciter l’ESTA que pour les voyages professionnels et touristiques. Enfin, la démarche exige l’achat d’un billet d’avion aller-retour. Si vous prossédez un billet aller simple, les autorités américaines rejetteront votre dossier.

Les conditions intrinsèques à votre personne

Outre les exigences administratives préalables énumérées ci-dessus, vous devez également disposer d’un passeport valide. Cette condition demeure incontournable y compris pour les mineurs.

Seules les personnes qui n’ont jamais eu de problèmes avec la justice américaine peuvent prétendre à l’obtention du visa ESTA. Votre dossier risque d’essuyer un rejet si vous aviez subi un refoulement à la frontière des États-Unis ou si les autorités américaines vous avaient déjà dénié le droit d’obtenir un visa d’entrée classique. Si vous remplissez toutes ces conditions, il ne vous reste plus qu’à effectuer votre demande de visa en ligne dans les 72 h qui précèdent votre départ. Vous aurez alors toutes les chances de récupérer votre ESTA dans le délai et de pouvoir embarquer pour les USA. Pour déposer la requête, vous pouvez vous rendre sur le site officiel dédié par les autorités américaines. Mais, vous avez aussi la possibilité de recourir aux sites spécialisés tels que http://123-esta.com. Cette plateforme entièrement en français vous offre une assistance permanente et vous évite les erreurs et omissions susceptibles d’entrainer le rejet de votre requête.

Quand demander un Visa ?

Si vous ne remplissez pas les conditions d’éligibilité pour effectuer une requête d’ESTA, vous demandez alors un visa. Vous aurez également besoin d’un visa si vous vous rendez aux USA pour travailler ou pour étudier. Dans ce cas, vous prenez contact avec l’ambassade américaine ou le consulat proche de chez vous pour prendre des précisions. Assurez-vous de retenir le visa adapté à votre situation. En effet, plusieurs types de visas américains existent tels que :

  • le visa B1, B2 et B1/2 pour les affaires et tourismes ;
  • le visa O et P pour les artistes et les athlètes ;
  • le visa A, C3, G et NATO pour les officiels et les corps diplomatiques ;
  • le visa B1, A3, G5 et NATO-7 pour les employés de maison ;
  • le visa F et M pour les étudiants ;
  • le visa E pour les investisseurs ;
  • le visa I pour les journalistes ;
  • le visa J pour les échanges, formations et stages ;
  • le visa C pour le transit ;
  • le visa H, L et Q pour le travail.

Vous demandez ces visas si vous n’êtes pas éligible pour un ESTA. Par exemple, si vous n’êtes pas ressortissant d’un pays inscrit au programme d’exemption de visa ou si vous allez aux USA pour un séjour qui excède 90 jours consécutifs. Le visa américain reste obligatoire pour ceux qui s’y rendent pour travailler, peu importe leur pays d’origine.

Pour obtenir toutes les informations relatives à l’obtention de votre visa américain, rendez-vous sur le site américain dédié aux visas. Cette plateforme récapitule les renseignements par pays. Sur la page d’accueil, vous cochez la case « Non-immigrant » qui indique que vous êtes non-immigrant. Ensuite, vous choisissez votre pays et votre langue. Vous retrouvez alors toutes les informations et les conditions à remplir pour obtenir votre passeport. Vous avez même la possibilité de prendre un rendez-vous pour votre visa directement en ligne.

Que retenir ?

Pour les personnes éligibles à l’ESTA qui ne souhaitent pas effectuer un séjour excédant 90 jours consécutifs aux États-Unis, la demande d’ESTA représente la meilleure solution. Ce document s’obtient sans difficulté en ligne et dans un délai assez bref de 72 heures. Par contre, le visa s’impose pour les gens non éligibles à l’ESTA. Si vous comptez travailler ou étudier au pays de l’Oncle Sam, vous devez également effectuer une demande de visa. Vous introduisez aussi une requête de visa si vous séjournerez pendant plus de 90 jours consécutifs aux USA ou si vous y resterez pendant plus de 180 jours dans une année.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here