Être de droite, de gauche : Quelle signification en politique ?

0
627

Les gens parlent toujours de « gauche » et de « droite », mais qu’est-ce que cela signifie ? Les différences fondamentales entre les idéologies de gauche et celles de droite se concentrent sur les droits des individus par opposition au pouvoir du gouvernement. Cela signifie essentiellement ce que les gens croient qu’un pays devrait faire pour ses citoyens.

 

Une classification datant de la Révolution française

Les termes « gauche » et « droite » trouvent leur origine dans la Révolution française de la fin du XVIIIe siècle.

 

  • Les membres les plus libéraux / radicaux de l’Assemblée nationale étant assis à gauche de la chambre.
  • Les éléments les plus conservateurs sur la droite
  • Dans la science politique bourgeoise standard, la « gauche » a fini par inclure un éventail de partis des sociaux-démocrates (le Parti travailliste en Grande-Bretagne, par exemple, ou le Parti socialiste en France, en Espagne, etc.) jusqu’aux divers partis communistes.
  • Les partis dont certains soutiennent encore que la justice économique et sociale ne peut être réalisée que par le renversement révolutionnaire du système capitaliste.

 

Un concept peu explicite

Le problème avec les approches conventionnelles du spectre politique gauche-droite est qu’elles échouent à définir les alternatives en question ou à les définir en termes de non-essentiel. Une approche commune, par exemple, ne précise pas la nature exacte de chaque côté.  Par ailleurs, il permet de  placer :

  • Le communisme, le socialisme et le « libéralisme » modernes sur (ou vers) la gauche
  • Le Fascisme, le conservatisme et le capitalisme vers la droite.

 

Cela n’a aucun sens, du moins en termes de droit.

 

Le capitalisme :

Le système social des droits individuels, des droits de propriété et de la liberté personnelle n’a rien de commun avec le conservatisme ou le fascisme.

 

Le conservatisme :

Le conservatisme, par ailleurs, n’est pas pour les droits individuels ou la liberté individuelle. Il s’agit plutôt de valeurs religieuses (appelées par euphémisme « valeurs traditionnelles » ou « valeurs familiales ») et d’un gouvernement qui les applique. Bien que le conservatisme exige des libertés économiques, il exige simultanément diverses violations des droits individuels afin de soutenir certains aspects de l’État de providence (par exemple, la sécurité sociale et les écoles publiques), afin d’entraver ou de contrôler les hommes d’affaires avides, et afin d’interdire certains actes ou relations « immoraux » (par exemple, la consommation de drogue et le mariage homosexuel).

Ainsi, le conservatisme est totalement en contradiction avec le capitalisme.

 

Le fascisme :

Le fascisme est loin d’avoir quelque chose en commun avec le capitalisme. Il est plus ou moins similaire que le communisme et le socialisme. La seule différence étant que le communisme et le socialisme appellent ouvertement à la propriété de l’État. Tant que le gouvernement peut dicter comment ces biens peuvent être utilisés. Bien sûr, vous possédez l’usine, mais voici ce que vous pouvez et ne pouvez pas produire dedans, voici le salaire minimum, vous devez payer les employés comme ceci, voici le genre de système de comptabilité que vous devez utiliser …

 

La politique économique selon la droite et la gauche

  • Le clan de droite prône l’égalité de revenus, des taux d’imposition plus élevés sur les riches, les dépenses gouvernementales pour les programmes sociaux et les infrastructures pour la partie de droite.  Les réglementations y sont plus strictes sur les entreprises.
  • Cependant, le clan de gauche favorise la réduction des impôts et moins de réglementation sur les entreprises, la réduction des dépenses gouvernementales et le budget équilibré.

 

Des idéaux complètement disparates

Les croyances de gauche sont généralement de nature progressive. Elle se tournent vers l’avenir et visent à soutenir ceux qui ne peuvent pas subvenir à leurs besoins. Elles sont aussi idéalistes et croient en l’égalité.

Les gens de gauche croient en la fiscalité pour redistribuer les opportunités et la richesse. Des choses comme un service de santé national et une allocation de demandeur d’emploi sont fondamentalement des idées de gauche. Ils croient en l’égalité de la liberté d’échouer.

 

Les croyances de la droite valorisent la tradition. Elles concernent l’équité, la survie du plus fort, et croient en la liberté économique.

Ils croient généralement que les entreprises ne devraient pas être réglementées et que nous devrions tous nous occuper de nous-mêmes. Les gens de droite ont également tendance à croire qu’ils ne devraient pas avoir à payer pour l’éducation ou le service de santé de quelqu’un d’autre. Ils croient en la liberté de réussir sur l’égalité.

 

La gauche, une idéologie de la force, la droite une idéologie de liberté

  • Le terme « gauche » est déjà largement utilisé pour désigner les systèmes sociaux et les idéologies de la force (par exemple, socialisme, communisme, « progressisme »). Tandis que de l’autre côté, le terme « droite » est utilisé pour désigner les systèmes sociaux et les idéologies de la liberté (le capitalisme, le libéralisme classique, le républicanisme constitutionnel).
  • La meilleure approche pour les défenseurs de la liberté n’est pas de développer une nouvelle terminologie pour le spectre politique, mais de définir la terminologie existante par rapport à l’essentiel politique et de revendiquer l’extrémité droite du spectre.
  • Un avantage notable de l’adoption de la politique droite est que le terme « droite » qui s’intègre parfaitement à la hiérarchie philosophique et conceptuelle qui soutient la liberté. C’est un accident historique, mais bienvenu. Bien que « gauche » et « droite » se référent à l’origine aux sièges des législateurs du XVIIIe siècle en France, il s’agit surtout d’un arrangement sans rapport avec quoi que ce soit dans la politique contemporaine.

 

Politiciens et tendances de votes

Alors que beaucoup de politiciens de gauche voteront exclusivement pour les démocrates et que ceux de droite voteront pour les républicains, beaucoup le feront uniquement parce qu’il n’y a pas d’autre choix. Beaucoup d’extrême-droite ou d’extrême-gauche préféreraient les politiciens qui représentent la philosophie politique la plus extrême, c’est-à-dire la légalisation complète de la drogue ou l’interdiction de tous les impôts.

 

Tendance démographique

 

Région selon les tendances politiques

  • Ceux qui s’identifient généralement comme étant de droite ont tendance à vivre dans les zones rurales et les banlieues.
  • Ceux de gauche ont tendance à habiter dans les villes moyennes et grandes.

 

Tranches d’âges

  • Ceux de gauche ont aussi tendance à être jeunes et beaucoup ont tendance à être minoritaires, y compris les femmes.
  • Ceux qui s’identifient comme étant de droite ont tendance à être plus âgés, le plus souvent caucasiens et surtout masculins.

 

Religion et politique

  • Contrairement à ce que l’on peut penser, religion et politique sont étroitement liées. Ces mêmes personnes de droite croient que la doctrine religieuse, telle que les 10 commandements, devrait jouer un rôle dans le gouvernement. Ils ont d’ailleurs cherché à faire enchâsser de tels documents chrétiens près des bâtiments du gouvernement, car selon eux, le gouvernement devrait respecter la Bible quand il s’agit de questions sociales comme l’avortement et le mariage homosexuel.
  • Une partie importante des personnes appartenant à la politique de gauche s’identifie quand à eux comme athée ou agnostique. Indépendamment de leurs croyances religieuses, les gens de gauche croient fermement à un gouvernement laïc et à la séparation de l’Église et de l’État.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here