Enfants sportifs : Quels aliments consommer ?

0
741

Les aliments remplissent plusieurs fonctions dans l’organisme et contribuent au bien-être de la personne. Mais pour le sportif amateur ou professionnel, la nutrition revet une dimension supplémentaire. Voici en quelques lignes les meilleurs conseils de nutrition pour faire de vous ou vos enfants, de vrais champions !

Des protéines pour une densité musculaire suffisante

Les lentilles sont riches en protéines

Les protides constituent la première catégorie d’aliments indispensables à la consommation du sportif. Qu’il soit adulte ou jeune, le corps du sportif a besoin d’aliments riches en protéines pour répondre aux diverses sollicitations. Les protéines sont en effet les constituants principaux des tissus musculaires. Elles sont donc indispensables à l’effort physique, ce qui est à la base même du sport. On retrouve les protéines dans la viande, le poisson, les œoeufs et les plantes légumineuses. Les végétariens n’ont donc pas de soucis à se faire, même s’il est clair qu’une protéine végétale n’est pas vraiment identique à une protéine d’origine animale. En parlant de plante légumineuse justement, il faut savoir que le soja, l’arachide ou le haricot en font partie. En consommant des aliments protéiques, vous offrez à votre corps les muscles dont il a besoin pour fournir l’effort physique. Il est donc très important d’en consommer régulièrement, afin de renouveler son stock de protéines et d’améliorer ses performances sportives.

La consommation de protéines chez l’enfant sportif

Les besoins en protéines chez l’enfant diffèrent de ceux de l’adulte. Un enfant a en effet d’abord besoin de protéines pour assurer sa croissance. Les muscles n’ont en effet pas encore atteint leur maturité chez l’enfant, ce qui n’est pas le cas pour un adulte. Si de plus, votre enfant s’adonne à une pratique sportive, il est important qu’il consomme beaucoup d’aliments riches en protéines. Le lait est en outre très apprécié des jeunes sportifs qui y trouvent une source principale, mais pas suffisante de protéines animales. Cela leur fournit aussi un autre type de nutriments dont il sera question dans les paragraphes suivants. Il faut aussi noter qu’en matière de biochimie, les aliments protéiques contiennent une certaine part de matière grasse. Ceci est d’un certain avantage pour les enfants sportifs en pleine croissance. Ainsi le fromage, les noix, le beurre ou encore les huiles feront parfaitement l’affaire et offriront à votre enfant le minimum de graisse dont il a besoin.

Les glucides pour une puissance brute démultipliée

Les pratiques sportives sont très énergivores, ce qui demande une préparation physique et nutritionnelle en parfaite adéquation. Lorsque les muscles sont sollicités, ils développent une puissance musculaire qui leur est fournie par une autre catégorie d’aliments. C’est la fonction que jouent les aliments riches en glucides lorsqu’ils sont ingérés par le sportif. Ce dernier a en effet besoin de libérer beaucoup d’énergie en un laps de temps suffisamment court pour lui permettre d’accroitre ses performances. Pour y parvenir, des aliments riches en glucides tels que les céréales ou les fruits sont très importants. Leur place dans la pratique alimentaire du sportif est irremplaçable, ce qui en fait des aliments à consommer de façon régulière. Le blé ou le maïs appartiennent à la catégorie des céréales et satisfont les besoins en glucides du sportif. Mais encore plus réactifs que les glucides, les fruits tels que la pomme, la fraise, l’orange ou la banane fournissent une énergie presque instantanée aux muscles. Cette énergie est dépensée sous forme de calories et doit être renouvelée après un effort intense.

Les besoins en calories selon les âges

Une fois encore, les besoins nutritionnels en calories ne sont pas les mêmes chez un adulte que chez l’enfant. De base un enfant actif consomme environ 2000 calories par jour, dans une tranche d’âge comprise entre 8 et 10 ans. L’adulte sportif peut avoir des besoins en calories bien plus élevés que ceux de l’enfant, ce qui implique qu’il mange bien plus de fruits et de céréales. Il faut cependant s’assurer de l’effort fourni en amont de cette consommation, afin de ne pas accumuler trop de sucres dans le corps. Chez l’enfant qui pratique du sport, ce problème est moins pertinent puisque ses calories sont très vite dégradées par l’organisme. Il faut aussi noter qu’à la puberté, les besoins en calories augmentent de manière significative chez l’adolescent et plus encore quand il pratique du sport. Il faudra alors veiller à leur fournir convenablement jus de fruits et autres aliments riches en glucides. En matière de nutrition sportive, beaucoup de bonnes pratiques peuvent être adoptées, et Noélie de liliecadette.com vous propose de les aborder dans le détail.

Une source de vitamines pour parfaire le tout

Les fuits et légumes sont riches en vitamines

Les vitamines sont une famille de substances organiques ingérées par l’homme et qui sont indispensables au fonctionnement du corps. Les vitamines sont si importantes pour tout organisme que leur apport doit être permanent. Il ne s’agit cependant pas d’une consommation abusive, car le corps n’en a besoin qu’en de très faibles quantités. Les vitamines sont présentes principalement dans le lait, et les fruits et légumes. Elles remplissent plusieurs fonctions qui vont de la consolidation des os, à la production de molécules indispensables à l’équilibre biochimique. Ce sont donc des régulateurs du fonctionnement général de l’organisme. Le sportif ne peut donc pas se passer de ce précieux allié qui est aussi disponible en pharmacie sous la forme de compléments alimentaires. Les vitamines étant très souvent éliminées par les urines après un effort physique intense, il importe d’en combler le manque, mais de façon mesurée. Certaines vitamines ne sont en outre disponibles que dans les huiles, il s’agit des vitamines liposolubles A, D, E et K. leur apport permet de renforcer le système immunitaire et de parfaire le régime alimentaire du sportif.

Des vitamines pour tous les âges

Quand il s’agit de vitamines, les enfants sont plus dans le besoin que les adultes. Mais il faut aussi tenir compte de leur activité physique, de même que leur hydratation. L’eau joue en effet un rôle très important dans l’assimilation des nutriments par le corps humain. Si vous vous souhaitez aider votre enfant dans la pratique de son sport préféré, misez sur la qualité de son alimentation. Les vitamines sont certes en quantité minoritaire, mais elles ne doivent pas manquer dans les apports quotidiens du jeune sportif. Il doit en outre bien s’alimenter avant une épreuve de sport, ce qui lui garantit d’être au meilleur de sa forme. Mais il n’est cependant pas question d’imposer un régime alimentaire à un enfant athlète, vu que son organisme a des besoins de croissances très élevés.

Les secrets d’une alimentation équilibrée

Avoir une alimentation équilibrée est la clé de voûte pour décocher des performances sportives d’exception. Pour ce faire, le sportif doit bien connaitre les besoins nutritionnels de son corps et comment les combler. Pour chaque personne, il existe une association optimale des catégories d’aliments évoquées précédemment. Il faut donc :

  • Se documenter sur les besoins imposés par l’activité sportive que l’on souhaite mener. Il s’agit notamment des exigences en calories, en eau. Selon le type d’activité physique à exécuter, vous aurez tantôt besoin de beaucoup de glucides, tantôt de protéines par exemple ;
  • S’informer sur la manière la plus appropriée de combler ces besoins, à travers notamment le suivi d’un chronogramme très précis d’alimentation. Bien manger, une ou deux heures avant le début de votre entrainement est vivement conseillé.
  • Diversifier autant que possible les sources de nutriments, en consommant par exemple divers fruits et légumes. la variabilité des sources d’apports nutritionnels contribue en outre à renforcer le système immunitaire et à améliorer l’état général du sportif.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here