Avocat pénaliste : quand et pourquoi recourir à ses services ?

0
125
Réputé pour son charisme et son art oratoire, l’avocat est un juriste dont le rôle est de conseiller, assister, représenter, mais surtout défendre un client. Il existe plusieurs types d’avocats. Le pénaliste, lui est chargé de défendre une victime ou d’assister l’auteur d’une infraction pénale devant les juridictions. Qu’est-ce qu’une infraction pénale ? Pourquoi recourir à un avocat ? Quand faire appel à un avocat pénaliste ? Voilà autant de questions qui trouveront des réponses dans le présent article.

Qu’est-ce qu’une infraction pénale ?

Le terme d’avocat pénaliste n’est pas anodin. Il vient du fait que ce spécialiste se charge exclusivement des questions pénales. À ce titre, il est un spécialiste du droit pénal. Le droit pénal est un domaine du droit français qui traite des comportements antisociaux et prévoit les sanctions qui y sont applicables.

Dans ce contexte, une infraction pénale est un comportement strictement interdit par la loi et qui est passible de répression. On distingue toutefois plusieurs types d’infractions pénales :

  • la contravention : c’est l’infraction la moins grave (il s’agit le plus souvent d’incivilité) et elle est prise en charge par le tribunal de police. ;
  • le délit : jugé devant le tribunal correctionnel, le délit est plus grave que la contravention. La peine maximale ici n’excède pas 10 ans. ;
  • le crime : c’est l’infraction la plus grave. Ce type d’infraction est jugé devant une cour d’assises et le coupable peut subir une peine allant de 15 ans d’emprisonnement à la réclusion à perpétuité.

Alors, quel que soit le type d’infraction dont on a été victime, ou le type d’infraction commis volontairement, involontairement ou par omission, l’intervention d’un avocat est indispensable.

Pourquoi faire appel à un avocat pénaliste ?


L’avocat pénaliste intervient à tous les niveaux de la procédure pénale. En France, celle-ci se décline trois étapes : la plainte, l’enquête judiciaire et le procès.

Dans le premier cas, l’avocat pénaliste peut se charger de rédiger la plainte pour son client. Il relate alors les faits tels présentés par ce dernier. Il leur trouve également une qualification pénale et se charge par la suite de veiller à ce que la plainte soit prise en compte.

Dans le deuxième cas, l’avocat pénaliste peut orienter l’enquête judiciaire. Pour ce faire, il peut obtenir auprès du juge d’instruction la délivrance d’acte d’intrusion ou interjeter appel en soulevant la nullité de certaines procédures.

Enfin, dans le troisième cas, l’avocat pénaliste essaie d’obtenir réparation pour son client en plaidant devant le juge. Dans ce contexte, il peut faire citer des témoins, poser des questions à l’audience, et même en amont se constituer partie civile s’il le faut.

À toutes les étapes, l’avocat informe son client et l’aide à mieux comprendre les tenants et les aboutissants de chaque procédure enclenchée.

Quand faire appel à un avocat pénaliste ?

Puisqu’il peut intervenir à toutes les étapes d’une procédure, l’avocat pénaliste peut porter la cause de son client aussi bien :

  • devant le juge d’instruction ;
  • devant le tribunal de police ;
  • devant le tribunal correctionnel ;
  • devant la cour d’assises.

Par ailleurs, à défaut de solliciter votre propre avocat pénaliste, un peut vous être commis d’office par le bâtonnier de l’Ordre des avocats. C’est souvent le cas, lorsque le justiciable, face à l’urgence d’une procédure d’interpellation devant une juridiction, n’a pas eu le temps de solliciter son propre avocat. Et si l’occasion vous était offerte de choisir ce professionnel du droit, le cabinet parisien de Maître Goudard est la première porte que vous devriez frapper.

Comment bien choisir son avocat pénaliste ?


L’avocat pénaliste est déjà un spécialiste. Toutefois, d’autres avocats choisissent de se spécialiser davantage dans certains types d’infractions. Il peut s’agir : des crimes de détournement ; des homicides quasi criminels ; des viols ; des blessures à divers degrés, des crimes d’enlèvement, des vols qualifiés, des crimes d’agression sexuelle ; des crimes informatiques ; du blanchiment d’argent, etc.

Pour donc bénéficier d’une bonne défense, il est alors important de prendre en compte le type d’infraction dont on est victime ou dont on est auteur. Mais, il faut aussi considérer l’expérience du pénaliste dans ce type d’infraction.

Au-delà de ces deux aspects, certaines qualités de l’avocat pénaliste doivent également interpeller le potentiel client. Ainsi, jouit-il d’une bonne renommée ? La plupart de ses clients sont-ils satisfaits ? Est-il disponible pour vous accompagner ?

Si vous résolvez ces différents points, le dernier critère de sélection à prendre en compte est la proximité géographique de l’avocat. Mais dans certains cas, ce point peut ne pas être essentiel.

Quels sont les honoraires d’un avocat pénaliste ?

Les honoraires d’un avocat pénaliste ne sont pas fixes. Ils varient en fonction d’un certain nombre de facteurs. Ainsi, la renommée du cabinet de l’avocat, la complexité de l’affaire pénale, les frais externes (l’intervention d’un expert par exemple), le temps à consacrer à l’affaire ; etc. sont autant de facteurs qui influent sur les honoraires d’un avocat. Toutefois, la situation financière du client peut également impacter le cout de sa prestation.

D’une façon générale, les honoraires de l’avocat sont payés en fonction du temps passé avec le client. Mais il peut aussi dans bien des cas demander un montant forfaitaire qui prend en compte le cout global de ses prestations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here